Mes chansons…

13 novembre 2009

Ecrits, Mes chansons

 

J’ai donc décidé de remonter le cours du temps et de vous faire entendre des chansons que j’ai écrites à l’âge de 17-20 ans… il y en a 24, ce qui après tout, n’est pas si mal (rassurez-vous je ne les mettrai pas toutes à cause de l’enregistrement)… c’était le temps des pétroleuses. On ferait mieux d’y revenir un peu. Depuis, on a le voile en France… alors qu’on demandait la liberté du corps de la femme dans les années 70.

Nous sommes donc en régression, comme si les femmes françaises remettaient leurs fichus sur leurs cheveux, aujourd’hui, comme on le faisait encore au début des années 60. Qu’un homme s’imagine, s’il le peut, une seconde, déguisé sous un voile toute la journée. Je crois que tout homme normalement constitué ne peut que s’opposer à ces moeurs d’un autre temps, qu’on a également vu en France. Même si c’est minoritaire, on ne peut que s’y opposer. « La tolérance », il n’y a même plus de maisons pour ça, donc ça suffit. On passe à une autre étape.

Etrangement, dans mes chansons, je ne trouve quasiment rien à changer, pas un mot, mais attention, l’interprétation manque totalement de qualité.

Il se trouve que le jour où je les ai toutes enregistrées à la file, j’avais un rhume carabiné… bref, question guitare, c’est pareil, je n’ai pas fait d’effort car l’essentiel était pour moi, ce jour-là, de garder une trace, quelle qu’elle soit… et d’enregistrer le maximum de chansons dans un minimum de temps… je n’ai malheureusement pu les réenregistrer depuis.

Ce sont donc plutôt des maquettes que de véritables produits finis… c’est en tout cas ainsi que je souhaiterais que vous les entendiez. Ce sera peut-être une version « collector » anonyme dans cent cinquante ans…Rire de ces chansons très « années soixante dix ».

Je vous livre donc mes trésors… elles sont protégées bien sûr des maraudeurs, mais en plus, je vous dirais que franchement, je ne vois pas qui pourrait chanter ça, hormis moi.

Cette première chanson s’intitule « Des mots, des gens… »… Bon, d’accord, elle était tristounette, mais j’en ai fait de plus toniques, et puis parfois,  « on n’est pas »très gai »quand on a 17 ans »…

Mes chansons... dans Ecrits wma Des mots…

En voici une autre, un peu plus rapide…pas tellement plus gaie en fait. Mais la mélancolie n’est-elle pas selon Aristote, le tempérament des hommes frappés par la grandeur, des hommes d’exception?…alors, j’ai malgré tout quelque espoir, étant femme, d’être « frappée » aussi Sourire. Cette chanson concerne nos rapports aux messieurs…pauvres de nous tous…Mecontent

 wma dans Mes chansons Dans les greniers…


Une petite chanson d’amour… Bisou

wma Tu m’aides au matin…

Et nécessairement, les ruptures…désolée pour la voix et la respiration, le rhume n’est pas conseillé pour le chant… pas eu de chance ce jour-là car j’avais réservé ce moment avec mon frère pour enregistrer. J’ai parfois l’impression de chanter comme un poisson qui manquerait d’oxygène…bon, tant pis…à prendre ou à laisser…

wma Sous tes paupières…

 Amour et musique pour évoquer naissance et mort de l’amour…

wma C’est chaud…

 Une petite chansons pour les hommes qui font encore un peu « bébé. »… ben, elle est gentille quand même… il y a les fiascos, et puis il y a les dépits… et puis les rêves… et la réalité… attention au démarrage, ça tangue un peu. La voix flanche légèrement.

wma Pas bien dans ses baskets

2 chansons pour les combats des femmes à l’époque qui étaient effectivement assez frontales parce qu’on sortait à peine du 19 ème siècle! L’avortement n’était pas encore légal et ma mère venait de signer le manifeste des 343…

Je crois qu’elles sont encore d’actualité malheureusement sur certains points. En tout cas, moi, c’est ce que j’éprouvais à l’époque, même si on me disait qu’on était plus libres…nous étions donc en 74. Je précise que j’ai modifié récemment le texte en parlant de « petites filles voilées », au lieu de « petites filles glacées ». Chanson de combat donc! Quand je vois parfois l’attitude de certains collègues ou supérieures hiérarchiques, je me dis qu’on n’est pas encore sorties de l’auberge. La confiance ne règne pas souvent…la jalousie, et le mépris, si. Et comme je n’ai pas l’habitude de tendre la joue droite…ça résiste un peu dirons-nous…

wma Petites avortées

wma Ramper

Pour finir, ce ne sera pas très gai non plus, mais c’était une chanson sur notre bande de jeunes de l’époque et j’aime bien cette chanson car à 17 ans, on déambule parfois sans savoir quoi faire de soi…ou sans raisons, voilà. Et puis je chantais mon âge… Catoche pourrait s’y reconnaître si elle passe par là…

wma On avait tous des idées noires

Une chanson d’amour quand même…pour sortir de la tragédie…enfin si on peut dire que l’amour ne nous y plonge pas plutôt…en pleine tragédie. Je t’aime… moi non plus, ni avec toi, ni sans toi…etc.etc.

wma Si mes cheveux sont lourds    Bisou

 

 

 

 

 

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...