Quand les putes de luxe font du mannequinat ou la confusion des genres…

3 juillet 2012

Humeurs

 

Alors voilà… vous prenez une pute bien roulée, mineure si possible…

A grands yeux de biche…

Vous la tournez et la retournez sur un lit de footballeur…

Vous ajoutez un zeste de peine en justice…

Vous oubliez l’affaire un an ou deux…

Puis, vous reprenez la viande, en l’enrobant d’une belle robe de mariée…

Vous la prenez en photo sous tous les angles et vous déposez, bien sûr, la marque…

Vous vendez tout article à 250 euros pièces…

Bravo!
Vous avez réussi à créer la marque « banlieue » qui escroque même les petits… et tout ça avec la complicité des plus grands stylistes du moment…

Ni vu, ni connu.

D’un fait divers, je te fais une bonne affaire!

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...