Une sagesse salutaire…

18 juillet 2012

Humeurs

Les plumes de l’été en S, chez Asphodèle

13 mots en S cette semaine, en gras dans mon texte… c’était assez difficile…. mais j’ai fait tout de même une petite histoire.

Une sagesse salutaire ?

 

Tandis qu’attablée au restaurant je salivais devant un pavé de saumon à l’oseille, je vis entrer un surprenant personnage. Il était vêtu négligemment, les cheveux en bataille, et il tenait en sa main une sébile.

Il arborait un ignoble sourire sadique, que dis-je, un sourire qui finissait en grimace, en passant de table en table et en faisant la manche. Son visage me disait bien quelque chose. Où avais-je déjà vu ce visage? Mais où?

Je me mis à revisiter mon passé, à soulever le voile de mes souvenirs, à compter les saisons.

Cet homme, je le connaissais, c’était certain, mais il avait un côté sauvage qui le rendait méconnaissable. Quand il arriva près de ma table , il planta ses deux yeux dans les miens et m’adressa la parole.

- Alors princesse, tu pètes dans la soie maintenant, hein?

C’était lui, cette voix, c’était bien lui.

Il mendiait à présent, et semblait légèrement aviné. Il poursuivit donc ses attaques. Il m’avait reconnue et toisait mon nouvel époux avec un air provoquant.

- Eh ben, ma souris, tu as trouvé un sacré bon fromage, on dirait…

Il était en fureur.

C’était mon ex. Par manque de courage, et par faiblesse, je crus plus sage de faire mine de ne pas comprendre, de ne pas le reconnaître…

Il tourna les talons peu de temps après, désarçonné, peut-être déçu, par mon silence.

Tandis qu’il s’éloignait, je m’aperçus que je m’étais pincée l’avant-bras jusqu’au sang sous la table. Imperturbable, je souris à mon nouveau mari.

PS: je précise à tous mes bons lecteurs que ce texte n’a rien d’autobiographique…

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...