Qu’est-ce que l’extermination…?

26 mai 2015

Humeurs

 

La barbarie humaine n’a pas de limites. Nous le savons depuis l’holocauste et bien d’autres génocides avant lui, du temps des esclavages ethniques.

Mais l’extermination, c’est aussi l’exploitation la plus commune, tous les jours, toutes les nuits, le travail posté, les placards, la flexibilité, le chômage, la diminution des postes, la prostitution, la marchandisation des corps… c’est tout ce qui extermine, surtout à petit feu.

L’extermination, c’est aussi les camps de migrants, les bateaux de passeurs et leurs cargaisons humaines…
C’est l’Amérique du nord qui fait la guerre à l’Orient, avec la bénédiction des foules, qui sans moufeter, se plient, acquiescent, acceptent en silence les diktats, comme la réponse fasciste du terrorisme, son pendant.
L’extermination, ce sont les femmes qui n’ont pas le droit de vivre libres, qu’on vend, qu’on échange, qu’on enlève, qu’on voile, qu’on fait taire, qui ont doubles tâches et qui courbent la tête devant le pouvoir paternaliste et hiérarchique qui continue, lui, malgré tout ce qui l’en détrompe,  à se penser le maître quand il ne fait que détruire.

L’extermination, c’est ne pas penser le monde, mais laisser la loi du plus fort s’appliquer sans rien faire.

Où sont les responsabilités humaines dans ce marasme ?

L’extermination, ce serait en quelque sorte le pouvoir mâle dominant capitaliste qui la pense et l’organise par peur, méconnaissance, et volonté de puissance, puisque c’est lui et lui seul qui dirige pour le moment.

On ne rend pas responsables ceux ou celles qui suivent a priori…

Quoique…

Celui ou celle qui se tait n’est-il pas complice ?

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...