La vie est rude, tout de même…

13 juin 2015

Humeurs

11 06 15

Acting out…
Revu ce soir au resto, les B… et F. D.

Des amis de la bonne période “ révolutionnaire ”…:-)

Raconté comment j’avais quitté ce parti de merde (le PCI) , après l’organisation perverse d’une soirée où une nana désirait F…, mon mec, pendant qu’on m’envoyait ( travail politique…) pour la création de l’OJR à Paris, en délégation.

Je pensais qu’il s’agissait d’une vraie mission.

Une super soirée sexy était donc organisée, en mon absence,  pour que cette C. M. (cette pute! ;-) ) se fasse mon mec ! Super les camarades… et très “ politiques ”… !

J’en ris aujourd’hui et surtout, leur crache à la gueule…

Suis du coup redevenue anar, contre toutes les perversions du monde… Parce qu’une histoire d’amour, entre la fameuse C M (qui cassait pas des barres) et lui, F.,  que j’aimais, j’aurais compris, mais l’organisation d’un traquenard, d’une manipulation… Non, inacceptable, même après toutes ces années.

J’en suis encore souffrante et l’écrirai, bien sûr.

Et F…? Depuis ?

Il a sans doute trinqué, c’est sûr, et peu mérité ma confiance.

Pourtant… et c’est atroce, en fait, c’est avec ce mec-là que j’ai fait mes enfants.

La vie est suspecte finalement…

On ne fait pas ce qu’on devrait avec qui on le devrait…

 

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...