Le gentil « monde » de l’édition…

26 août 2015

Humeurs

Il existe des auteurs, des écrivains, qui ont le fric au départ, qui sortent de la bourgeoisie et la prolongent, qui sont nés avec une cuillère d’argent dans la bouche… Qui envoient un manuscrit parce qu’ils ont un réseau et qui plaisent parce qu’ils ne dérangent rien, ne crient pas, parlent de sexe et d’amour.

Là aussi, dans ce microcosme de l’édition, encore plus qu’ailleurs, ce n’est que rapports de classes… Faut pas croire… les mêmes aiment se reproduire entre eux dans ce monde où l’étranger, le migrant représente un danger.

Il existe d’autres écrivains, qui sont des hommes, et qui ont d’emblée la chance de pouvoir réaliser leurs rêves, dans cette société, sans avoir besoin de gagner leur vie pour survivre sans coucher… qui n’ont pas à jouer les putes… encore que.

Et puis, il y a toutes les autres qui rament… les femmes libres, qui ne réaliseront leur rêve qu’à 90 ans ! ;-)

Je me fais rire toute seule… c’est grave, docteur ?

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...