Sidérer le bourgeois et réjouir le peuple

26 août 2015

Humeurs

Voilà, c’est ce que j’aimerais parvenir à faire finalement.

Sidérer le bourgeois et réjouir le peuple, rester belle jusqu’à la mort parce que consciente, sensible, mobilisée contre toutes les oppressions, les tyrans, intimes ou publics, les faux-jetons, les connards et les flagorneurs de tous sexes, le capitalisme paternaliste et ses kapos, ses chevaliers d’industries, ses illuminés, ses religions, ses idéologies véreuses et dépassées, ses messes noires, ses cérémonies commémoratives de l’ignoble, ses usurpateurs, ses manipulateurs, même pas de génie.

Mener une insurrection personnelle de la pensée et dans l’action. Résistance à ce tas de merde sociale qui nous sert de monde quand la Nature est si belle et nous dépasse de sa supériorité absolue, de sa beauté.

Quel programme en tout cas, non ?

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...