Etat sécuritaire ? On y est presque…

12 novembre 2015

Divers

Voilà, on y est, après la grande vogue du polar dans tous ses états, avec laquelle on habitue la population à penser que les flics sont sympas, on multiplie les forces de police en France au lieu de juguler la misère et de favoriser l’emploi.
Etat policier, murs, prisons, camps de détention, plans vigipirate, barbelés, ghettos, mais où cela va-t-il s’arrêter ?
Et quand surtout ?
Nous avons dû être quelques-uns à rêver dans les années 70…
Make love, not war ! qu’on disait.
On devait déjà être minoritaires… mais on criait plus fort que tous les guerriers de la planète qui semaient la terreur.
A quand un grand mouvement général de la jeunesse mondiale pour nous virer tous les querelleurs et guerriers ? Pour édifier une société où l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier… où l’Art, la connaissance et la culture seraient les guides du genre humain, les conditions de sa liberté et les seules parades à son aliénation et à ses névroses.
Ce vieux monde n’en finit pas de produire ses horreurs, de la prostitution en passant par le vol des plus pauvres et la guerre.
Il serait temps que les femmes, qui portent les enfants, s’insurgent mondialement de la folie des hommes et qu’elles se libèrent totalement, pour le meilleur et non pour le pire.
Pour l’instant, il semble qu’il soit déjà minuit en ce début de troisième millénaire. A moins que l’on n’assiste aux derniers soubresauts, aux dernières résistances d’un système qui décade, d’un monde qui s’éteint.
Quand verrons-nous les pousses nouvelles sortir de terre ?

Labyrinthe |
Les livres de Pascal Colletta |
filleduchaos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Juste un espoir
| Biblirene
| cours Master Civilisation, ...